Les neurosciences pour les Nuls

3 octobre 2016

neurosciences pour les nul

J’ai participé la semaine dernière à une conférence sur les neurosciences dispensée par le Dr Joe Dispensa. Ce monsieur nous a parlé pendant 2h de ce que nous fait faire notre cerveau. Je peux vous dire que ce n’est pas de la tarte…

J’ai trouvé ce sujet tellement intéressant que j’étais obligé de vous en parler. J’ai appris tellement de choses que je ne sais pas par où commencer. J’espère que ça sera assez claire, car ce n’est pas si simple à expliquer de manière ludique…. Ha oui et du coup, je me suis inscrite à ses 3 jours d’intensif travail en février….

NOS ACTIONS QUOTIDIENNES

Imaginez: nous nous levons tous les matins à la même heure, on se lève du même côté du lit, on va instinctivement aux toilettes, on se prépare un café, on check ses emails, son compte Facebook, intagram, twitter et un petit coup sur pinterest. On va ensuite prendre sa douche, pendant ce temps, nous pensons à ce que nous allons mettre aujourd’hui. Nous nous habillons, nous prenons le même chemin pour aller travailler, nous voyons les mêmes personnes au travail, nous disons bonjour aux mêmes personnes, nous ressentons les mêmes émotions quotidiennement. On rentre, on prépare à manger, on mange, on regarde les informations, on prend un livre, on lit une demi-page et on s’endort. Le lendemain, le réveil sonne à la même heure et nous refaisons la même chose que la veille.

OK, and so ?

Nous conditionnons  notre cerveau et notre corps à faire les mêmes choses quotidiennement. Le problème, c’est que plus rien ne travaille, plus rien n’est créé. On force notre cerveau à travailler de la même manière. Et par la même occasion, nous permettons à notre corps, qui lui est  là pour exprimer nos pensées, de prendre le dessus et de devenir le leader.  (ex: votre cerveau à enregistré que parler devant du monde, vous donnez des angoisses. Vous avez répété cette expérience tellement de fois en mettant en place ces mêmes schémas, que votre corps maintenant agi tout seul, sans rien demander à votre cerveau et vous fait ressentir de l’angoisse automatiquement quand vous parlez devant du monde). Le schéma normal, c’est que l’esprit doit donner l’information au corps. Si on répète tous les jours la même chose, notre corps agi, avec automatisme.

Pour résumé, il faut permettre à notre cerveau de travailler. Pour cela, il ne faut pas répéter les mêmes choses quotidiennement. Il faut apprendre de nouvelles choses, expérimenter, s’initier, goûter. Là, votre cerveau crée de nouveaux gènes, travaille et enregistre de nouvelles choses.

Et si je vous disais que notre super cerveau mega intelligent, peut être rebooter. Oui, on redémarre à zéro. Plus de peur, de barrière, de contrôle. Votre esprit reprend possession de votre corps. Vous vous créez votre réelle personnalité.

 

LE PROCESSUS DE CHANGEMENT

 

Donc, je vous disais que notre cerveau peut être rebooter. Comment, pourquoi ?

Tous nos choix, comportements, expériences, émotions sont basés sur des souvenirs. Notre cerveau est organisé pour refléter tout ce que l’on a appris depuis notre naissance. Nos souvenirs sont marqués par des émotions que nous avons ressenties et enregistrées. Si nous nous rappelons de tel évènement, c’est que nous avons ressenti quelque chose à ce moment là. Tout ce que l’on a vécu et appris est ancré dans notre cerveau. Il en a fait un enregistrement et il se base sur cet enregistrement pour nous guider dans la vie. Notre corps a appris par coeur cet enregistrement et n’a même plus besoin de notre esprit pour s’activer. Car à la base notre esprit doit donner l’information à notre corps qui lui réagi. Donc si on continue le raisonnement, vous faites les mêmes choses chaque jour, voyez les même personnes, vous vous asseyez à la même place, à la même heure. On ne peut pas excepter de changement dans nos vies.

Pour synthétiser:

Les mêmes pensées conduisent aux même choix,

ces mêmes choix conduisent aux même comportements,

ces mêmes comportements conduisent aux même expériences,

ces mêmes expériences conduisent aux mêmes émotions,

ces mêmes émotions conduisent aux même pensées.

Si nous commencions à prendre conscience de notre ancien schéma de pensée, à prendre de la hauteur et se rendre compte de tout ce  qui est ancré en nous depuis des années. Là, on rentre dans le processus de changement !

ACTIVER LE PROCESSUS DE CHANGEMENT

Nous avons trois cerveaux: le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel, et le cerveau du subconscient. (pour ne pas vous embrouiller avec des noms compliqués, que vous ne retiendrez peut-être pas:).

Comment ça marche ? Je vais vous exposer une situation de la vie qui pourrait vous arriver pour que vous compreniez.

Vous avez lu beaucoup de livres sur la compassion (là, vous activez votre cerveau intellectuel, collecte de nouvelles informations). Un soir, vous vous apprêtez pour aller une soirée de Noël de votre entreprise, et votre meilleur(e) ami(e) vous appelle en vous disant que votre collègue qui vous avez voler la vedette pour avoir une promotion sera là.  Vos émotions de colère, haine, angoisse font surfasse (l’enregistrement qu’a fait votre cerveau et que votre corps connaît par coeur. Votre corps exprime donc ces émotions). Soudainement, vous vous dite « mais c’est vrai que j’ai lu ce livre sur la compassion. Qu’est-ce que ça disait déjà? … ha oui se mettre à la place de l’autre, pardonner… bon ok. » Vous décidez, avant d’aller à cette soirée, de visualiser la soirée, de l’imaginer en mettant en oeuvre tous ces conseils que vous avez lu. Dans votre imagination tout est niquel. Vous avez réussi à passer au-dessus de ces anciens modèles de pensée et à intégrer ce que vous avez appris (là, votre cerveau émotionnel se met en route. Oui, oui rien qu’en imaginant, je reviendrais sur ça). Vous êtes maintenant paré pour aller à cette soirée, pleine de joie, de bonne humeur et de bienveillance avec tous les conseils en tête. Résultats: vous avez passé votre soirée comme vous l’aviez imaginé. Vous avez mis en application tous les conseils (là, vous avez activé votre cerveau du subconscient. Et c’est lui qui va enregistrer de nouveaux schémas et qui va transmettre ces nouvelles informations à votre corps.)

Ce n’est malheureusement pas avec une seule expériences que votre cerveau va se mettre à enregistrer. Il faut que vous reproduisiez beaucoup de fois ces expériences pour que votre cerveau les assimile et les communique à votre corps (qui exprime les émotions)

Pour synthétiser:

De nouvelles pensées conduisent à de nouveaux choix,

ces nouveaux choix conduisent à de nouveaux comportements,

ces nouveaux comportements amènent à de nouvelles expériences,

ces nouvelles expériences conduisent à de nouvelles émotions

ces nouvelles émotions devraient amener à de nouvelles pensées.

On appelle ça l’évolution. Là, notre cerveau appuie sur le bouton RECORD  et enregistre un nouveau schéma de pensé.

La magie opère. D’un ancien « moi » on fait table rase pour un nouveau « moi », pour une réelle personnalité qui nous correspond et qui ne correspond plus à cette personnalité qui a été bâtie sur un enregistrement qui commençait à être obsolète. Si je vous disais que notre personnalité est définie par: comment nous pensons, comment nous agissons et comment nous nous sentons…..

 

Bon, je pourrais continuer à en parler des heures, mais ça va faire trop d’informations d’un seul coup.

Je ferais un second épisode sur le sujet.

 

Un dernier mot pour la fin:

Pourquoi attendre qu’un accident nous arrive, que des évènements tristes parviennent, que des émotions négatives nous submergent, pour vouloir changer. Souvent, c’est ce qu’il se passe, nous attendons un type d’évènement comme ça, pour se dire « j’en ai marre, je veux changer, je ne veux plus subir ma vie, je veux m’ouvrir, je veux être apanouie, je veux être heureux »

Nous ne sommes pas obligé d’attendre un incident pour rentrer dans un processus de changement….

 

 

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply